Guyane

Extension de l'obligation vaccinale pour les enfants de 0 à 2 ans

Article
Visuel
Parcours vaccination des 0-2 ans
Avec l’extension vaccinale, seront rendus obligatoires 8 vaccins supplémentaires jusqu’alors recommandés pour la petite enfance, en complément des 3 vaccins actuellement obligatoires.
Cette décision répond à une nécessité d’enrayer certaines maladies infectieuses, comme la rougeole.
L’entrée en vigueur de cette loi est prévue pour le début d’année 2018.
Corps de texte

 

95% c'est le taux de couverture vaccinale à atteindre pour une protection collective

Les enfants nés à compter du 1er janvier 2018 seront protégés contre 11 maladies aux conséquences graves, entre 0 et 2 ans.

En pratique, l’extension à 11 vaccins obligatoires représente 10 injections pour les enfants, étalées sur 2 ans. Au moins 70% des enfants connaissent déjà ces 10 injections sur 2 ans et 80% plus de 8 injections.

Se vacciner, c’est se protéger contre des maladies infectieuses transmissibles et graves mais c’est aussi un acte solidaire et citoyen.  Se protéger, c’est aussi protéger les autres. Une politique vaccinale efficace doit toucher le plus grand nombre
pour protéger la collectivité.

En plus des 3 vaccins actuellement obligatoires :

  • la diphtérie,
  • le tétanos
  • la poliomyélite

S’ajoutent :

  • l’haemophilius influenzae B (bactérie provoquant notamment des pneumopathies et des méningites),
  • la coqueluche,
  • l’hépatite B,
  • la rougeole,
  • les oreillons,
  • la rubéole,
  • le méningocoque C (bactérie provoquant des méningites),
  • le pneumocoque (bactérie provoquant notamment des pneumopathies et des méningites)

En pratique, l’extension à 11 vaccins obligatoires représente 10 injections pour les enfants, étalées sur 2 ans. Au moins 70 % des enfants connaissent déjà ces 10 injections sur 2 ans et 80 % plus de 8 injections.

 

Infographie illustrant les 6 étapes de la vaccination obligatoire pour les enfants de 0 à 2 ans contre 11 maladies graves

Certaines maladies peuvent avoir des conséquences dramatiques sur la santé. Plusieurs de ces maladies, principalement celles dont la vaccination est obligatoire, ont disparu ou presque disparu grâce à la vaccination.

 

Infographie expliquant les conséquences graves que peuvent avoir la rougeole, la diphtérie... Grâce à la vaccination, elles ont presque disparu mais peuvent revenir si on se vaccine pas

La sécurité des vaccins est assurée par un double contrôle du fabricant et de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé.

 

Infographie représentant toutes les différentes étapes de contrôle des vaccins tout au long du processus de fabrication. Les lots de vaccins subissent plus de 200 contrôles.

En faisant vacciner son enfant, son organisme est protégé contre les risques d’infection. Cela empêche les maladies de se propager et cela protège les populations les plus fragiles.

 

Infographie illustrant les bienfaits de la vaccination pour son enfant et pour la collectivité