Guyane

Fièvre jaune

Article
La vaccination "fièvre jaune" est obligatoire en Guyane depuis 1967. Des contrôles sanitaires aux frontières sont organisés pour veiller à ce respect réglementaire afin de ne pas importer le virus d’une zone endémique ou encore l’exporter vers une zone indemne mais où le vecteur (moustique du genre Aedes) est présent.
Corps de texte

Qu’est ce que la fièvre jaune ?

affiche fièvre jaune

La fièvre jaune est une maladie virale, décrite pour la première fois au milieu du XIIème siècle au Mexique. Elle est due à un arbovirus (virus transmis par un insecte vecteur), le virus amaril, qui a été isolé par l’Institut Pasteur de Dakar en 1927.

Ce virus est transmis à l’homme par l’intermédiaire des moustiques de différentes espèces genres (Aedes, Sabethes, Hemagogus). Le moustique responsable des épidémies urbaines est Aedes aegypti (également vecteur de la Dengue, du Chikungunya et de Zika). Les moustiques Sabethes et Hemagogus sont responsables de la circulation du virus en forêt tropicale.

En effet le virus de la fièvre jaune touche à la fois l’homme et les primates non humains ; une circulation chez les signes amazoniens est documentée et motive la persistance d’une obligation vaccinale malgré le faible nombre de cas humains observés en Guyane depuis son introduction.

La vaccination

LA VACCINATION CONTRE LA FIEVRE JAUNE EST OBLIGATOIRE EN GUYANE POUR TOUTE PERSONNE RESIDENTE OU TOURISTE
(âgée de plus de 1 an).

Depuis 1967, l'entrée en Guyane est subordonnée à la présentation d'un certificat de vaccination antiamarile (fièvre jaune) à jour ou d'un certificat de contre-indication médicale à cette vaccination (article R3115-63 du code de la santé publique). Jusqu'à présent cette durée de validité était limitée à 10 ans.

Les personnes vaccinées contre la fièvre jaune après l’âge de deux ans révolus sont désormais considérées comme protégées pour leur vie entière et dans le cas général, n’ont plus besoin de rappel de ce vaccin. Il existe des exceptions à cette règle si la primo-vaccination a été réalisée dans une de ces situations suivantes : enfants vaccinés avant leurs deux ans de vie, les femmes enceintes, les personnes immunodéprimées. Dans ce cas, rapprochez-vous de votre médecin pour vérifier la nécessité d’un rappel.

Modification du Règlement Sanitaire International (RSI) de l' OMS au 1er février 2016

Une version modifiée du Règlement Sanitaire International (RSI) de l’OMS est entré en vigueur en juin 2016 et actera que les certificats internationaux de vaccination contre la fièvre jaune sont valides durant toute la vie d’une personne.

Comme l’autorise l'OMS, la France a pris la décision d'appliquer cette modification du RSI pour la Guyane à partir du 1er février 2016 au lieu de juin 2016.

En conséquence, depuis le 1er février 2016, les voyageurs se rendant en Guyane doivent uniquement fournir la preuve :

  • d'une vaccination antérieure datant de plus de dix jours attestée par un certificat international de vaccination (sans limitation de durée)
  • ou d'un certificat de contre-indication à cette vaccination.

ATTENTION : Ce changement ne concerne que les rappels. La vaccination contre la fièvre jaune reste obligatoire pour toute personne qui se rend ou séjourne en Guyane.

Toutefois, pour les personnes effectuant un transit aéroportuaire inférieur à 12h en Guyane, la vaccination contre la fièvre jaune n'est pas obligatoire.

Où se faire vacciner contre la fièvre jaune en GUYANE ?

Adressez-vous à l'un des centres de vaccination habilités ou auprès de certains médecins généralistes habilités à pratiquer la vaccination contre la fièvre jaune en Guyane

Centres pratiquant la vaccination contre la fièvre jaune en Guyane

Liste des médecins généralistes habilités à pratiquer la vaccination contre la fière jaune en Guyane

 

Aller plus loin

Documents à télécharger