Guyane

Vaccination Fièvre Jaune: des agents de l'ARS habilités effectuent des contrôles à l'aéroport

Actualité
Date de publication
Visuel
controle aeroport vaccination
L'ARS est chargée, par protocole avec le préfet de Guyane, des missions de contrôle sanitaire aux frontières aux points d'entrée du territoire constitués notamment par l'aéroport Felix Eboué ou encore le grand port maritime de Guyane.
Corps de texte

Ces missions comprennent la vérification des normes imposées par le règlement sanitaire international. Elles visent à prévenir la propagation internationale des maladies.

Un contrôle de la vaccination des voyageurs (qui relève selon le code de l'aviation civile des compagnies aériennes) peut notamment être réalisé par les agents habilités et assermentés de l'Agence Régionale de Santé.

Les personnes se rendant en Guyane par voie aérienne, terrestre, maritime ou fluviale doivent en effet être en possession

  •  Soit d’une vaccination datant de plus de dix jours attestée par un certificat international de vaccination,
  • Soit d’un certificat de contre-indication à cette vaccination.

Les passagers non porteurs des documents obligatoires peuvent être refoulés à la frontière et reconduits sur un vol retour sur décision de l'ARS pour non-respect de la législation.

La fièvre jaune est une maladie très grave, létale pour près de la moitié des personnes infectées. C’est pourquoi la vaccination antiamarile est obligatoire pour toute personne de plus d’un an résidant ou séjournant en Guyane (article R1314-9 du code de la santé publique).