Guyane

Semaine Européenne de la Vaccination : la Guyane se mobilise

Actualité
Date de publication
Visuel
semaine vaccination 2019
Cette 13ème édition de la SEV est l'occasion de rappeler que se vacciner, c’est se protéger contre des maladies contagieuses dont certaines sont dangereuses et peuvent entraîner de graves complications voire être mortelles. Mais la vaccination est également un acte solidaire et citoyen car il diminue le risque d’épidémie. Autour de l’ARS, de nombreux acteurs se mobilisent !
Corps de texte

Importance de la vaccination

En se vaccinant, on se protège mais on protège aussi les autres, ceux qui ne peuvent pas être vaccinés. Pour éviter la réapparition de maladies graves, il faut atteindre ou maintenir des taux de couverture vaccinale supérieurs à 95 % selon l’Organisation Mondiale de la Santé.

L’élargissement de l’obligation vaccinale pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018 permet de protéger le plus grand nombre et d’améliorer les couvertures vaccinales encore insuffisantes en Hauts-de-France pour de nombreuses maladies.

Mais la vaccination ne concerne pas que les enfants, c’est à tout âge de la vie qu’il faut tenir à jour ses vaccins. Si on a oublié un ou plusieurs rappels, contrairement à ce que l’on pourrait croire, il suffit simplement de faire un rattrapage et de reprendre la vaccination au stade où elle a été interrompue.

La vaccination suscite beaucoup d’interrogations, de craintes et de doutes, amplifiés par de fausses informations (particulièrement sur les réseaux sociaux) qui peuvent laisser penser que les risques encourus sont plus grands quand on se vaccine que quand on ne se vaccine pas. Il est donc primordial de fournir à la population des informations objectives et transparentes.

C’est pourquoi, à l’occasion de la Semaine de la vaccination, l’ARS Guyane et ses partenaires vont au contact des citoyens pour les informer, répondre à leurs questions et les inciter à vérifier s’ils sont à jour de leurs vaccins.

L'ARS GUYANE ET SES PARTENAIRES MOBILISES

En Guyane, cette couverture vaccinale est en deçà des niveaux permettant d’éviter l’apparition et la diffusion d’épidémies évitables par la vaccination.

Consciente de cet enjeu, l’agence régionale de santé de Guyane poursuit cette dynamique et propose une grande manifestation à laquelle la population est invitée à prendre part le :

 

semaine vaccination st laurent

mercredi 24 avril de 7 heures à 13 heures
Ecole élémentaire WEIMERT à Saint Laurent du Maroni

Séances d’information du public
Jeux/Animations
Séances de vaccinations gratuites, …

Durant cette semaine, les professionnels de santé se mobilisent sur l’ensemble du territoire pour diffuser de nombreux documents d’information sur la vaccination et les maladies à prévention vaccinales, répondre aux questions et vérifier l’état de vaccination de chacun.

L’ARS souhaite rappeler que depuis le 1er janvier 2018, la vaccination des nourrissons âgés de moins de 2 ans qui comportait jusque-là 3 vaccins obligatoires et 8 vaccins recommandés est devenue obligatoire pour les 11 maladies concernées.

Un bel engagement de la population de l'Ouest Guyanais

Source de la vidéo

SEM 2019 ST LAURENT