Guyane

Prise en charge des familles en risque suicidaire sur le Haut Maroni

Appel à projets / candidatures
Accroche
L’Agence régionale de santé de Guyane lance un appel à candidature concernant la prise en charge des familles en risque suicidaire sur le Haut Maroni.
Corps de texte

Contexte  et Objectifs de l' Appel à Candidatures

La Guyane présente un taux de suicide inférieur à celui de la France entière : 7,4 contre 13,7 /100 000 habitants sur la période 2013- 2015 (taux standardisés), mais un taux de suicide chez les amérindiens 8 à 10 fois supérieur à la moyenne régionale  (période 2008-2015)  et un taux de 172 pour 100 000 habitants sur la période 2013-2015 dans les 2 villages  de Camopi et Trois Sauts. Une « épidémie » de suicides  en grappe a démarré sur le Haut Maroni (Commune de Maripa-Soula) depuis avril 2018 avec 7 suicides,  dont 5 de novembre à début janvier 2019, et une vingtaine de tentatives de suicide. Il faut rajouter 2  tentatives de suicides sur le littoral de jeunes filles issues du Haut Maroni au retour des congés de Noel. La mission pluridisciplinaire de décembre-janvier a identifié 5 familles à risques suicidaires. La prise en charge psycho-sociale de ces familles devrait avoir un impact sur l’ensemble de la communauté.

Le Haut Maroni appartient au secteur psychiatrique géographique du CHOG à Saint Laurent du Maroni. Il dispose d’un Centre Médico-psychologique basé à Maripa-Soula avec des professionnels de santé, dont le nombre et la pluridisciplinarité ont été renforcés depuis décembre 2018. L’équipe se déplace également sur le fleuve pour des consultations avancées environ mensuellement. 

Le Haut Maroni dispose de 4 Centres délocalisés de prévention et soins (CDPS)  qui dépendent du Centre Hospitalier de Cayenne et une association de prévention et promotion de la santé intervenant en particulier sur la prévention du suicide (association ADER).

Objectifs

  • Prévenir le suicide et les tentatives de suicide chez les familles repérées en risque suicidaire dans la communauté amérindienne de Maripa-Soula.
  • Appuyer le traitement psychosocial par les modèles de protection traditionnels.
  • Repérer les leviers/facteurs de protection dans ces communautés.
     

I - Qualité et adresse des autorités compétentes pour délivrer l’autorisation

Autorité responsable de l’appel à candidature :

Madame Clara de Bort
Directrice Générale de l’Agence Régionale de Santé de Guyane

Agence Régionale de Santé de la Guyane
66 Avenue des Flamboyants - CS 40696 - 97336 Cayenne Cedex

II - Date limite de dépôt des dossiers de candidature

Les dossiers de candidature devront être envoyés avant le 30 avril 2019 à minuit.

III - Modalités de dépôt des dossiers de candidature et pièces justificatives exigibles

Chaque candidat devra adresser, en une seule fois, par courrier recommandé avec accusé de réception à la  Directrice de l’agence régionale de santé, avant le 30 avril 2019 à minuit, un dossier de candidature sous les formes suivantes :

  • Deux exemplaires en version papier,
  • Une version dématérialisée.

Les dossiers de candidature (version papier) devront être adressés sous enveloppe cachetée portant mention « Appel à candidature – familles à risque Haut Maroni » à :

Madame la Directrice générale
Agence Régionale de Santé de Guyane

66, avenue des Flamboyants
CS 40696
97336 CAYENNE CEDEX

La version dématérialisée devra être adressée à l’adresse suivante :  

ars-guyane-prevention@ars.sante.fr

NB : Le promoteur transmettra dans une enveloppe séparée un courrier de déclaration de candidature, comportant ses coordonnées. L’ensemble de la procédure étant gérée par messagerie par l’ARS, il importe que le candidat s’assure de la validité des coordonnées transmises.

Aller plus loin

Contact

Contenu

Des précisions complémentaires pourront être sollicitées par messagerie aux adresses suivantes :  dominique.lambert@ars.sante.fr et marie-lou.darchez@ars.sante.fr.