Plan en Faveur du Mieux-Être des Populations de l’Intérieur de Guyane

Article
BEPI actu

Le Plan en faveur du mieux-être des populations de la Guyane intérieure est un dispositif exceptionnel visant à désenclaver les enjeux de santé dans les villages isolés de Guyane, notamment ceux du Moyen et Haut-Maroni ainsi que ceux du Haut-Oyapock.

Depuis septembre 2017, la Direction générale de l’Agence régionale de santé (ARS) de Guyane a mobilisé des budgets exceptionnels en faveur de mieux-être des populations des communes de l’intérieur à la suite du Rapport sur les Suicides des jeunes Amérindiens en Guyane française des parlementaires A.Archimbaud et M- A.Chapdelaine.

D’abord via le programme BEPI « Bien-être des populations de l'intérieur de Guyane » de 2017 à 2022 et, depuis début 2023, via le Plan en Faveur du Mieux-Être des Populations de l’Intérieur (dit « Plan Mieux-Être » pour la période minimale de 2023 à 2026.

Ce plan succède au programme « BEPI » et tire les enseignements de cette première génération de programme.
L’objectif du « Plan Mieux-Être » s’inscrit dans ceux du programme précédent, à savoir renforcer les facteurs protecteurs du suicide au sein des populations de Camopi à Trois Sauts pour le moyen et Haut-Oyapock et Grand-Santi à Pidima pour le Moyen et Haut-Maroni.

Il s’inscrit dans une démarche globale de territorialisation de l’ARS et d’amélioration de la santé globale des habitants via des actions concrètes :

  1. Renforcer la présence et l’accompagnement de l’ARS via la création d’un poste de Référent ARS aux Communes de l’Intérieur
  2. Répondre à la demande de formation aux gestes de premiers secours :
    Financer et organiser la formation aux gestes de premiers secours des habitants afin de leur permettre de connaître les bons gestes à adopter en cas de situation urgente (blessure à l’abattis, noyade, étouffement, perte de conscience, intoxication, tentative de suicide, etc.)
    Appel à Projet en cours : Cliquez ici (lien)
  3. Concrétiser des projets sur des thématiques de santé globale déjà identifiées :
    Financer des projets sur des thématiques santé déjà identifiées (lutte contre les addictions, lutte contre les violences intrafamiliales, accès aux soins / parcours santé, etc.)
    Appel à projet prochainement en ligne
  4. Soutenir les populations dans une démarche d’identification de leurs propres priorités et d’élaboration de solutions :
    Ateliers d’élaboration des solutions aux problématiques conduisant au mal-être et au suicide, identifier les actions à mener, les acteurs et les ressources nécessaires.
    Ateliers organisés par des opérateurs avec l’aide de l’ARS, dans chaque village, avec la participation d’habitants et avec les coutumiers.

    Appel à projet prochainement en ligne

Pour rappel, en plus de ce plan, l’ARS a également impulsé :

  • Le développement de l’offre de soins en Guyane intérieure, à travers notamment la création des hôpitaux de proximité.
  • Le développement  des solutions de transport (pirogue / aérien) pour les besoins de santé.
  • La création du Centre de Ressources Prévention Suicide (CRPS, au CHC), intégrant notamment l’Observatoire Régional du Suicide, le dispositif VigilanS (maintien du lien avec les personnes ayant fait une tentative de suicide), le programme de formation au repérage et à la prise en charge du risque suicidaire, et prochainement l’adaptation du dispositif « 3114 ».
  • Le travail à l'amélioration des Appels à projet généraux de l'ARS pour une meilleure prise en compte des spécificités des communes de l'intérieur.

Aller plus loin

Contact

Vous êtes un élu, habitant ou un acteur de ces communes et vous avez des idées et/ou un projet ? Contactez-nous !

Référent aux communes de l'intrieur : Steven KUZAN  steven.kuzan@ars.sante.fr et/ou ars-guyane-interieure@ars.sante.fr