Guyane

Les programmes régionaux en consultation

Article
Les Programmes, présentés ci-après avant validation par la CRSA, ont pour objet de décliner les modalités d’application des Schémas au niveau régional et territorial.
Corps de texte

Le Programme Régional de Télémédecine (PRT) de la Guyane a pour objectif de décliner les orientations stratégiques de l’ARS et de contribuer à sa politique d’organisation des soins et de prévention qui vise l’amélioration globale de l’état de santé de la population.
Il définit sur 5 ans un programme transversal répondant aux préconisations de l’ARS en matière d’amélioration des performances de l’offre sanitaire, ambulatoire et médico-sociale en regard des besoins de santé des populations et des caractéristiques du territoire guyanais.

Les cinq chantiers prioritaires retenus dans ce PRT sont :

- l’Unité de dialyse médicalisée télé surveillée (UDMT) entre Saint-Laurent du Maroni et Cayenne. Ce projet est porté par l’Association pour le Traitement de l’Insuffisance Rénale en Guyane (ATIRG) et permettra d’améliorer la prise en charge de l’insuffisance rénale chronique et d’éviter le déplacement régulier des patients.

- le renforcement du réseau de télémédecine mis en place au Centre Hospitalier Andrée Rosemon (CHAR) avec les centres délocalisés de prévention et de soins (CDPS) et l’unité médicale de la prison. Le PRT prévoit l’accompagnement dans l’amélioration de la performance du système actuel et de favoriser la mise en place de nouveaux usages (visioconférence, dossier patient informatisé…)

- le PACS (Picture Archiving and Communication System) mutualisé Antilles/Guyane. Ce projet vise la mise en place entre la Martinique, la Guadeloupe et la Guyane d’un dispositif mutualisé pour le stockage et le partage d’images médicales soutenant ainsi le développement de solutions de télé-radiologie entre les 3 régions.

- le projet Télé AVC pour la Guyane sécurisant la prise en charge des AVC en urgence. Ce projet sera développé entre les centres d’urgence de la Guyane et l’unité neurovasculaire du CHU de Fort-de-France.

- le développement d’outils de communication dans le secteur médico-social et HAD. Ce projet vise la mise en place d’outils essentiels pour sécuriser les usages de télémédecine tels que la télé consultation et la télé-expertise très développés au sein des structures médico-sociale et dans l’HAD.

Le programme régional d’accès à la prévention et aux soins (PRAPS) répond à l’objectif de
réduction des inégalités sociales de santé.
Il fait partie intégrante du projet régional de santé et a vocation à décliner les modalités
d’application des schémas.
Il a pour objectif de favoriser au sein de chaque région une approche globale et coordonnée
des problèmes de santé des publics en difficulté afin de lutter contre les inégalités sociales
de santé.

Il s’inscrit ainsi dans le cadre des priorités nationales transversales ayant guidé l’élaboration
des PRS :

  • - améliorer l’espérance de vie en bonne santé
  • - promouvoir l’égalité devant la santé
  • - développer un système de soins et de santé de qualité, accessible et efficient.

En Guyane, la promotion de l’égalité de l’accès à la santé a été individualisée comme un
domaine spécifique d’intervention et constitue un objectif général du PRS 2011-2015.

A ce titre, la lutte contre les inégalités infra régionale est inscrite comme une priorité et doit
permettre :

  • de faciliter l’accès au droit à l’assurance maladie des populations établies en Guyane
  •  d’améliorer l’impact des programmes de promotion de la santé et de prévention auprès des populations isolées
  • de faciliter leur accès aux soins somatiques et psychiques

Le PRAPS traduit cette priorité par la définition d’actions opérationnelles concernant à la fois
les populations vulnérables, les professionnels et les structures.

Aller plus loin

Documents à télécharger