Guyane

Journée mondiale de lutte contre le sida 2018: "La Guyane se mobilise"

Actualité
Date de publication
Visuel
sida journée mondiale 2018
A l’occasion du 1er décembre, journée mondiale de lutte contre le Sida, tous les acteurs guyanais –professionnels et associatifs- œuvrant dans les domaines de la prévention, du dépistage, des soins et de l’accompagnement des patients se mobilisent pour organiser diverses actions, avec le soutien de l' ARS Guyane.
Corps de texte

Qu'est-ce que la journée mondiale de lutte contre le sida ?

Le 1er décembre a été proclamé « Journée Mondiale de lutte contre le Sida » (JMS) par L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) le 27 octobre 1988 lors d’une plénière des Nations Unies à Londres. 2018 est donc l’année des 30 ans de la JMS.

Cette journée est désormais l’une des plus suivies et célébrées au monde, permettant à tous d’être sensibilisé à la cause du VIH/Sida et de mener des actions de
prévention.

Le sida en Guyane

La Guyane est le département français le plus touché par l’infection à VIH et est déclaré selon la définition de l’OMS en zone d’épidémie généralisée.
En effet, sur le département environ 3300 personnes vivent avec le VIH dont 500 à 600 ignorent leur statut.
La Guyane compte chaque année environ 200 nouvelles infections au VIH1 et 30% des nouvelles infections sont découvertes au stade SIDA.

La journée du 1er décembre représente pour l’ensemble des acteurs guyanais oeuvrant dans la promotion de la santé l’occasion de montrer qu’ils restent mobilisés pour
combattre le virus du SIDA, mais aussi l’occasion de sensibiliser la population à cette cause.

Chaque année l’OMS fait la promotion d’un thème en rapport au VIH.

Cette année le thème retenu a été « connais ton statut : afin de mettre en exergue la manière dont l’éducation complète à la sexualité, aide les jeunes à prendre des
décisions plus saines pour leur vie, y compris celle de connaître leur statut sérologique VIH ».

La Coordination territoriale de la Prévention du VIH et des Risques Sexuels et Reproductifs sous l’égide du Corevih Guyane et de l’ARS, en partenariat avec l’ensemble des acteurs ont jugé opportun de sensibiliser la population guyanaise sur des problématiques territoriales, à savoir notamment la persistance de stigmatisation et de discrimination à l’encontre de cette maladie et des personnes vivant avec VIH.

Différentes actions seront menées dans le cadre de la JMS sur l’ensemble du territoire. (téléchargez ci-dessous)