Guyane

Fin du conflit social au Centre Hospitalier de Kourou

Actualité
Date de publication
Visuel
chk signature fin conflit
Après plus de 5 semaines de grève, le mois de janvier a vu le dénouement du conflit social au CHK à Kourou avec la signature d'un protocole d'accord.
Corps de texte

Garanties de rémunération, recrutements, amélioration des conditions de travail, délais supplémentaires de réflexion accordés aux agents sujets à intégration dans la fonction publique, financement de formations promotionnelles pour les personnels de catégorie C, le protocole d'accord témoigne de la richesse des discussions conduites par les partenaires sociaux.

chk logo

Communiqué de presse
Fin de conflit au Centre Hospitalier de Kourou (16 janvier 2019)

Après de nombreux échanges entre la délégation de l’organisation syndicale Union des Travailleurs Guyanais et l’équipe de direction du Centre Hospitalier de Kourou, nous sommes heureux d’être parvenus à trouver une issue favorable à ces 38 jours de conflit social.

chk signature protocole accord

Nous tenons donc à remercier tous les acteurs ayant pris part aux négociations, et particulièrement les Élus de Guyane qui se sont impliqués dans la résolution du conflit et l’ensemble des personnels qui se sont mobilisés pour assurer la continuité du service public.

Ces échanges ont notamment abouti aux points suivants :

  1. Etudes promotionnelles financées par l’ARS pour cinq agents relevant de la catégorie C.
  2.  Droit au remords : Il s’agit d’un droit donné exclusivement aux agents non médicaux regrettant d’avoir accepté au 1er janvier 2018 un contrat de droit public et préférant rétroactivement un licenciement avec indemnités. Le choix de revenir sur le transfert de contrat du CMCK au CHK entrainera la perte de la possibilité d’intégration directe dans les statuts de la Fonction publique hospitalière. La mise en oeuvre de ce « droit de remords » sera formalisée dans un protocole transactionnel signé par l’agent concerné et la Direction du CHK. Les agents intéressés par cette disposition devront en avoir fait la demande expresse d’ici le 18 mai 2019.
  3.  Délai supplémentaire pour demander l’intégration dans la FPH: du fait de la grève, un délai de un mois supplémentaire a été accordé à chaque agent pour demander l’intégration dans la FPH. Ainsi, l’agent pourra faire sa demande d’intégration dans la FPH au plus tard le 18 février 2019. Afin de protéger les agents, l’ensemble des pièces administratives sera alors daté du 18 janvier 2019. Le délai de réflexion sera prolongé de deux mois pour chaque agent.
  4. Accompagnement RH : L’ARS financera des missions d’accompagnement en soutien au Service des Ressources Humaines.