Guyane

Déploiement d'un dispositif MAIA sur l'Ouest Guyanais

Appel à projets / candidatures
Médico-social
Statut
En cours d'attribution
Accroche
Cet appel à candidature s’inscrit dans le cadre de la mesure 34 du plan « Maladies Neuro-Dégénératives 2014-2019 » qui prévoit la poursuite du maillage complet du territoire national, par le déploiement de 50 nouvelles MAIA en 2015 et 50 en 2016.
Corps de texte

MAIA (Méthode d’Action pour l’Intégration des services d’aide et de soins dans le champ de l’Autonomie) est une méthode qui associe tous les acteurs engagés dans l’accompagnement des personnes âgées de 60 ans et plus en perte d’autonomie et de leurs aidants grâce à une démarche novatrice : l’intégration des services d’aide et de soins. L’intégration va plus loin que la coopération, qui repose seulement sur un principe de coordination. L’intégration conduit tous les acteurs à co-construire leurs moyens d’action, leurs outils collaboratifs, et in fine à partager les actions elles-mêmes et la responsabilité de leur conduite. Cette approche permet d’apporter une réponse décloisonnée, harmonisée, complète et adaptée aux besoins de la personne âgée (accueil, information, orientation et mise en place de soins, d’aides ou de prestations), quelle que soit la structure à laquelle elle s’adresse.

3 mécanismes interdépendants :

- La concertation, qui permet de décloisonner les différents secteurs et de construire un projet commun entre tous les acteurs, décideurs, financeurs et responsables des services d’aide et de soins.

- Le guichet intégré. Il s’agit de fournir, à tout endroit du territoire, une réponse harmonisée et adaptée aux besoins des usagers, en les orientant vers les ressources adéquates par l’intégration de l’ensemble des guichets d’accueil et d’orientation du territoire. Cette organisation est notamment permise par la démarche de concertation.

- La gestion de cas. Pour les personnes âgées en situation complexe, un suivi intensif au long cours (y compris pendant les périodes d’hospitalisation) est mis en œuvre par un gestionnaire de cas. Il est l’interlocuteur direct de la personne, du médecin traitant, des professionnels intervenant à domicile et devient le référent des situations complexes. Ce faisant, il contribue à améliorer l’organisation du système de prise en charge en identifiant les éventuels dysfonctionnements observés sur le territoire

La mesure 34 du plan « Maladies Neuro-Dégénératives 2014-2019 »prévoit la poursuite du maillage complet du territoire national, par le déploiement de 50 nouvelles MAlA en 2015 et 50 en 2016.

L'instruction n°DGCS/SD3A/DGOS/CNSA/2016/124 du 18 avril 2016 relative aux appels à candidatures pour le déploiement des dispositifs MAlA (Méthode d'Action pour l'Intégration des services d'aide et de soins dans le champ de l'Autonomie) au titre de l 'année 2016 présente les modalités de déploiements et de financement des 50 derniers dispositifs MAlA sur le territoire national.

Ces dispositifs MAIA renvoient à une «méthode d'action» qui associe tous les acteurs engagés dans l 'accompagnement des personnes âgées de plus de 60 ans en perte d 'autonomie, et de leurs aidants.

L'enjeu est de parvenir à mettre fin aux difficultés rencontrées par les malades et leurs familles face à une multitude de services présents sur les territoires mais insuffisamment articulés et n'aboutissant pas à une prise en charge suffisamment coordonnée.

A ce jour, 1 MAlA est déployée en Guyane, permettant un maillage de Cayenne, lracoubo, Kourou, Macouria, Matoury, Montsinnery-Tonnégrande, Rémire-Montjoly, Saint-Élie.

La future MAlA de l 'ouest aura, à long terme, comme objectif l 'intégration des services d'aide et de soins dans le champ du handicap.

Le porteur de projet s'engagera à collaborer étroitement avec la plateforme territoriale d 'appui (PTA) en cours de création.

Dans ce cadre, l'ARS Guyane lance un appel à candidature selon la procédure suivante :

►Les projets devront être présentés dans le respect du cahier des charges national, téléchargeable ci-dessous

►La liste des pièces constitutives du dossier, le cahier des charges national des dispositifs MAIA ainsi que le dossier de financement figurent en téléchargement ci-dessous.

Votre projet devra être déposé,

► en 2 exemplaires, avant le 25 octobre 2017 à l 'adresse suivante :

Agence régionale de santé Guyane
Service Médico-Social- DROSMS
66, avenue des flamboyants - C.S. 40696
97336 CAYENNE cedex

► ainsi que par messagerie à l 'adresse ci-après : ars-guyane-medico-social@ars.sante.fr

L'ARS privilégiera les projets répondant aux critères suivants :

► Territoire de proximité ouest guyanais la MAIA devra se développer sur les territoires non encore pourvus, notamment sur les territoires de l'ouest Guyane : Saint-Laurent, Awala-Yalimapo, Apatou, Grand-Santi, Maripasoula, Mana, etc.

► les candidatures portées par des groupements de coopération, ou celles présentées par un partenariat de porteurs.

Sont éligibles dans cet appel à candidatures tous les acteurs de coordination qui poursuivent un but non lucratif, légitimes pour construire un partenariat intégré sur le territoire.

La mise en place de la MAiA de l'ouest devra se faire en lien avec la Plateforme territoriale d'appui (PTA) en cours de déploiement.

- Les projets peuvent être déposés jusqu 'au 25 octobre 2017

- Octobre débutera la période d 'instruction.

- La commission de sélection se réunira fin octobre et la décision du directeur général de l'ARS sera notifiée aux candidats début novembre.

- Le pilote devra être recruté en janvier