Déjà plus de 100 recrutements de praticiens étrangers en quelques mois en Guyane

Communiqué de presse

Face aux besoins de recrutements médicaux massifs en Guyane, l’agence régionale de santé a demandé la publication de 249 postes susceptibles d’être recrutés par des praticiens à diplôme hors Union Européenne.

Ces postes ont été publiés au Journal officiel du 18 septembre 2020, puis l’appel à candidatures a été ouvert au mois d’octobre 2020. Ce sont au total 2214 candidatures ont été déposées dans les délais, pour les postes ouverts en Guyane mais aussi en Martinique. En fin d’année 2020, l’ARS Guyane a constitué 32 commissions de spécialités (néphrologie, médecine d’urgence, neurologie…), comprenant au total 232 professionnels : des médecins de chaque spécialité et de représentants de l’ARS Guyane et de l’ARS de Martinique.

Ces commissions ont examinés toutes les candidatures, ont préselectionné des candidats (plus de 600) et ont organisé des entretiens en visioconférence avec chacun d’entre eux, entre janvier et juin 2021. Les résultats des commissions ont été publiés au fur et à mesure sur le site de l’ARS (https://bit.ly/2Xq3eob) : il s’agit de listes d’aptitudes, à partir desquelles les hôpitaux de Guyane et de Martinique peuvent recruter les médecins concernés. Chaque liste d’aptitude est valable 18 mois.

► Début octobre soit 7 mois après la publication des premiers résultats, ce sont déjà 101 recrutements qui ont été engagés par les hôpitaux publics et privés guyanais.

Cette réforme garantit l’équité des candidats, la variété des candidatures, et l’analyse par des professionnels de chaque spécialité. Malgré la crise sanitaire majeure qui a contraint fortement les disponibilités des membres des jurys (médecins et ARS), ce premier cycle de recrutement a pu être mené et est un succès.

L’ARS adresse ses félicitations et ses remerciements aux praticiens retenus, et à l’ensemble des membres des commissions de sélection, pour leur engagement et leur soutien à cette démarche.

Recrutements praticiens étrangers PADHUE

Aller plus loin