Covid19 : Démarrage de la campagne de vaccination en Guyane

Communiqué de presse
coronavirus
communique_presse_covid19

Lundi 21 décembre, l’Agence européenne du médicament a autorisé la mise sur le marché du vaccin Pzifer-BioNTech contre la Covid-19. Jeudi 24 décembre, la Haute autorité de santé (HAS) rendait son avis concernant la stratégie d’utilisation du vaccin élaboré par Pzifer-BioNTech.

Depuis, l’organisation logistique se met en place sur le territoire afin de permettre la vaccination aux personnes prioritaires volontaires.

Personnes prioritaires

Lors du démarrage de la vaccination et comme ailleurs en France, des personnes seront prioritaires pour en bénéficier. Il s’agit des résidents des EHPAD, des patients de l’Unité de soins de longue durée, et de tous les professionnels de santé de Guyane de plus de 50 ans.

La stratégie vaccinale consiste à faire baisser en urgence le risque de formes graves de COVID. Les résultats des études cliniques des candidats vaccins convergent pour démontrer un fait principal : la vaccination permet de réduire massivement la mortalité due au virus et à ses formes graves.

Livraison et approvisionnement des vaccins

Les vaccins seront livrés à partir du 12 janvier et stockés dans les conditions de conservation adaptées. Les établissements assurant la vaccination pourront alors commander les doses nécessaires, qui seront livrées au fur et à mesure de la consommation.

Lorsque le vaccin sera livré à l’établissement, la vaccination des personnes volontaires sera effectuée par un médecin ou un infirmier supervisé par un médecin.

La vaccination se fera en 2 injections, espacées de 21 jours.

L’organisation détaillée sera discutée au cours de cette semaine avec les élus de Guyane et les professionnels de santé.

La stratégie vaccinale repose sur trois grands principes :

  • Le libre choix : la vaccination ne sera pas obligatoire.
  • La gratuité du vaccin : aucun Guyanais ne doit renoncer à se faire vacciner pour des raisons financières.
  • La sécurité : la vaccination se fera dans le strict respect de toutes les règles qui encadrent l’utilisation des produits de santé dans notre pays.

Avant de recevoir le vaccin, une consultation médicale sera proposée à chaque personne, à cette occasion le médecin s’assurera : 

  • de son état de santé,
  • de l’absence de contre-indications,
  • de son consentement après l’avoir informé des bénéfices et des risques de la vaccination.

Dans les EHPAD, les familles des résidents seront associées.

La réalisation des premières vaccinations est porteuse d’espoir : celui d’en finir avec cette épidémie, rétablir le lien avec les proches, se protéger de la covid-19 et protéger les autres.

Comme cela a déjà été le cas pour de nombreuses maladies infectieuses, pour qu’un virus puisse être contrôlé voir éliminé, la vaccination est le moyen le plus fiable.