COVID-19 : Forte tension dans les hôpitaux guyanais – Déclenchement du dispositif STRATEVAC

Communiqué de presse
communique_presse_covid19

COVID-19 : Forte tension dans les hôpitaux guyanais – Déclenchement du dispositif STRATEVAC

Les hôpitaux de Guyane connaissent une très forte activité liée à l’épidémie de COVID19. Cette activité va encore augmenter dans les prochains jours au regard de la circulation très active du virus, dans un contexte de couverture vaccinale faible.

Les recrutements, déprogrammations de soins, interruption des formations, recours massif aux heures supplémentaires, renforts reçus du Service de santé des armées, ont permis de créer des lits de réanimation supplémentaires (41 lits de réanimation, contre 13 avant la crise COVID). Mais dans un contexte d’épuisement de professionnels de santé, de contamination de certains d’entre eux, et d’afflux de malades graves, les
capacités sont très proches de la saturation.

Aussi, pour pouvoir accueillir en toute sécurité les prochains malades graves, le dispositif Stratévac (évacuations stratégiques) est de nouveau déclenché, ce jour. Il s’agit d’évacuer vers la Martinique certains patients réanimatoires COVID stabilisés. La Martinique connaît en effet une forte décrue de l’épidémie et est désormais en mesure d’accueillir des patients guyanais.

La liste des patients éligibles aux évacuations sera déterminée par les médecins guyanais, en lien avec leurs collègues de Martinique.

On rappelle que la vaccination permet d’éviter la plupart des formes graves de la maladie COVID. Dans le contexte de circulation très active du virus, en Guyane et dans le monde, la vaccination doit être choisie par le plus grand nombre. Tant que l’immunité collective ne sera pas atteinte, notre territoire sera régulièrement soumis à de telles vagues de contaminations, qui nous contraignent tous et provoquent des décès, des formes graves et des séquelles. En complément, le respect des gestes barrière doit être absolument strict.