Guyane

Coronavirus, actualité et conduite à tenir

Actualité
Date de publication
Visuel
coronavirus visuel
Les sites du Ministère des solidarités et de la santé ainsi que celui de Santé Publique France vous tiennent informés et mettent à jour régulièrement les informations pour vous permettre de suivre l'évolution de la situation et délivrer les informations pratiques à destination des professionnels de santé et de la population.
Corps de texte

Les coronavirus font partie d’une vaste famille de virus susceptibles d’être à l’origine d’un large éventail de maladies. Chez l’Homme, ces maladies vont du rhume banal à une infection pulmonaire sévère, responsable d’une détresse respiratoire aiguë. Deux coronavirus ont entraîné des épidémies graves chez l’Homme : le SRAS responsable d’une épidémie mondiale entre novembre 2002 et juillet 2003 et le Mers-CoV identifié pour la première fois en 2012 au Moyen-Orient. 

Le 31 décembre 2019, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a été informée de plusieurs cas de pneumonies de cause inconnue dans la ville de Wuhan en Chine. Le virus, jusqu’ici inconnu, est un coronavirus. Il a été dénommé 2019-nCoV. 

Où trouver les informations utiles ?

picto info

Sur le suivi épidémiologique 

Point épidémiologique de Santé Publique France
picto info

Les informations pour les professionnels de santé 

Informations utiles Coronavirus professionnels de santé
picto info

Pour les voyageurs 

Informations pour les voyageurs

Symptômes

Les symptômes décrits évoquent principalement une infection respiratoire fébrile. Certains cas présentent également des difficultés respiratoires et des anomalies pulmonaires.
D’une manière générale pour les infections à coronavirus, dans les cas plus sévères, le patient peut être victime d’un syndrome de détresse respiratoire aigu, d’une insuffisance rénale aiguë, voire d’une défaillance multi viscérale pouvant entraîner un décès.
Comme pour beaucoup de maladies infectieuses, les personnes présentant des pathologies chroniques présentent un risque plus élevé.

Modes de transmission du virus

D’après les autorités chinoises, la majorité des premières personnes malades s’étaient rendues sur le marché de Wuhan (fermé depuis le 1er janvier 2020) ; l’hypothèse d’une maladie transmise par les animaux est donc privilégiée, toutefois le réservoir animal à l’origine de cette transmission n’est pas connu à ce jour.

La contamination interhumaine est avérée à ce jour, toutefois le niveau de contagiosité de virus n’est pas connu.

Diagnostic et prise en charge

Conformément à la définition des cas de Santé Publique France, des signes d’infection respiratoire non liés aux virus hivernaux habituels, chez une personne revenant de Wuhan dans les 14 jours précédant l’apparition des symptômes nécessitent une prise en charge adaptée.

Les patients potentiellement infectés par le 2019-nCoV doivent être pris en charge dans l’un des établissements identifiés sur le territoire français pour la prise en charge des cas possibles et confirmés d’infections à MERS-CoV. Il n’y a actuellement pas de traitement spécifique vis-à-vis de ce type d’infection à coronavirus. Le traitement est donc symptomatique.

Toute personne présentant une infection respiratoire aiguë (fièvre, toux, essoufflement) dans les 14 jours après être revenue d’un séjour en Chine doit composer le 15 qui décidera de la conduite à tenir.

Un test diagnostique développé par le centre national de référence des virus respiratoires (Institut Pasteur) est actuellement disponible en France .

coronavirus visuel_questions reponses
Questions-Réponses Coronavirus

Affiches

  • Mieux comprendre du Coronavirus
  • Prise en charge du Coronavirus  
coronavirus affiche comprendre
coronavirus affiche prise en charge
coronavirus affiche comprendre
coronavirus affiche prise en charge