Guyane

Clara de BORT a pris ses fonctions de Directrice générale de l’ ARS Guyane

Actualité
Date de publication
Visuel
clara de bort
Clara de BORT, directrice d’hôpital, a pris cette semaine ses fonctions de Directrice générale de l’Agence régionale de Santé de Guyane, après sa nomination lors du Conseil des Ministres du 17 décembre dernier.
Corps de texte

Elle occupait depuis 2014 les fonctions de cheffe de la Réserve sanitaire, une communauté de 18000 professionnels de santé volontaires, mobilisés par les autorités pour intervenir en renfort lors de crises sanitaires.

Diplômée de l’Institut d'études politiques de Bordeaux, ainsi que de l’Ecole nationale de santé publique (ENSP) devenue depuis l’École des hautes études en santé publique (EHESP), Clara de Bort a été directrice adjointe au centre hospitalier des Pyrénées de Pau, et directrice des ressources humaines du groupe Pellegrin au CHU de Bordeaux entre 2007 et 2009.

Clara de Bort a ensuite rejoint les cabinets ministériels en tant que conseillère des anciens ministres Roselyne Bachelot et Xavier Bertrand entre 2010 et 2012. Elle y a particulièrement porté les sujets relatifs à la bientraitance, aux professions de santé, à la fonction publique hospitalière ou encore à la santé mentale. Avant de diriger la réserve sanitaire, elle a piloté la stratégie et les ressources de la direction générale de l’offre de soins (DGOS) au ministère chargé de la Santé. A cette occasion elle a particulièrement soutenu les travaux de la mission interministérielle de lutte contre les violences faites aux femmes (MIPROF).

Connue pour ses engagements en faveur des droits des patients, des droits des femmes et de la santé sexuelle, Clara de BORT est active sur les réseaux sociaux. Elle tient plusieurs blogs en particulier www.directeurdhopital.com et www.enjupe.com. Elle dirige également à titre bénévole les activités Santé du Think tank indépendant #Leplusimportant qui s’intéresse à la protection des travailleurs et à l’évolution de leurs compétences dans le cadre des grandes révolutions technologiques à venir.