Guyane

Centre Hospitalier de Kourou

Communiqué de presse
Visuel
Communiqué de presse - visuel générique
Mme de Bort, directrice générale de l’ARS déplore le non respect des règles du dialogue social et reporte donc la rencontre prévue ce jour
Corps de texte

Ce jour, Clara de Bort nouvelle directrice générale de l’ARS Guyane, devait se rendre au Centre hospitalier de Kourou pour rencontrer les représentants du personnel de l’établissement.

Or, au cours des heures précédant cette rencontre, plusieurs actes de malveillance susceptibles de mettre en jeu la sécurité des patients ont été déplorés :

-           Pose d’un obstacle empêchant l’évacuation des déchets contaminés,
-           Pose d’un obstacle empêchant les véhicules de pénétrer dans l’établissement par l’entrée principale,
-           Nouvelles destruction de serrures sécurisées de services hospitaliers.

Dans ce contexte, Mme de Bort constate avec regret que les conditions d’un dialogue social ne sont pas réunies pour le moment. Elle rappelle que le dialogue social s’exerce dans le cadre républicain, dans le respect des personnes et des biens. La continuité et la sécurité des soins ne sauraient être mises en jeu par un désaccord, quelle que soit la nature de celui-ci.

Mme de Bort en appelle donc à la responsabilité des représentants du personnel et demande qu’avant toute reprise des discussions soient respectés les principes suivants :

-           Service minimum des personnels indispensables à la continuité et la sécurité des soins,
-           Renonciation à toute forme de violence, y compris à l’égard des personnels non grévistes.

La directrice générale de l’ARS soutiendra toutes les initiatives que le directeur de l’hôpital estimera nécessaires visant à poursuivre au plan disciplinaire ou pénal les actes fautifs.

Mme de Bort reconnaît les conditions difficiles dans lesquelles ce conflit place depuis plusieurs semaines les personnels chargés d’accueillir et de soigner les patients de Kourou. Elle remercie l’ensemble des agents pour leurs efforts et leur engagement constants.

Elle proposera prochainement un calendrier de rencontres relatives à l’avenir du centre hospitalier de Kourou et soutiendra son plein développement au service de la population guyanaise.

Contact presse :

ARS : M. Fabien LALEU, 06 94 28 28 94

Aller plus loin